la méthode

1170La gestalt-thérapie est née en 1951 de la phénoménologie, de la psychanalyse, de la gestalt-théorie, de l’existentialisme et de traditions orientales.

Elle appartient au champ de la psychothérapie relationnelle.

En gestalt-thérapie nous invitons à suivre le fil de ce qui est là chez soi, quoi que ce soit : une sensation, une pensée, une émotion, une image, une réaction, agréable ou désagréable… Notre vécu émerge à l’occasion de la rencontre avec l’autre, l’autre humain ou non humain, l’autre qui vient nous impacter au point de nous faire sentir et ressentir.Cette conscience de l’expérience est vécue d’instant en instant, au fur et à mesure du temps qui s’écoule. Elle favorise la connaissance de notre manière d’être au monde et ouvre à la possibilité de remettre du vivant dans nos espaces anesthésiés.

« Le changement apparaît lorsqu’un sujet devient ce qu’il est, non lorsqu’il essaie de devenir ce qu’il n’est pas » –  Arnold Beisser,  La théorie paradoxale du changement

« L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à quelqu’un, c’est ce que quelqu’un fait avec ce qui lui arrive. » – Aldous Huxley, Le meilleur des mondes

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s